Scoop:

RDC: Grâce à une société de télécommunications : " For ever " , l’œuvre posthume de Papa Wemba, bientôt dans les bacs

485 Vues

RDC: Grâce à une société de télécommunications :  " For ever " , l’œuvre posthume de Papa Wemba, bientôt dans les bacs

Les fanatiques de Viva La Musica devront savoir que la voix lead de  "For Ever ", est bel et bien celle de leur  "Foridole" . Personne d’autre n’a chanté à sa place

Alors que l’album  » Maître d’Ecole  » de Bakala Diakuba Papa Wemba est encore savouré par les amoureux de la bonne musique, surtout après le décès de son auteur, une société de télécommunications vient de mettre le paquet pour larguer, à titre posthume, le tout dernier album du Roi de la Rumba congolaise, mort le 24 avril 2016 en Côte d’Ivoire. Il s’agit de l’album  » For Ever « , composé de quelques titres enregistrés par Papa Wemba de son vivant, mais qui n’ont jamais été couchés dans un quelconque support.

 » For Ever « , un titre anglais qui veut simplement dire  » Pour toujours « , n’a pas été choisi au hasard. Il s’agit d’un véritable hommage à ce grand homme à qui l’Union africaine a dédié la date du 24 avril pour fêter la musique en Afrique, alors que le président de la République démocratique du Congo l’a élevé, le 2 mai 2016, pendant qu’il était dans son cercueil,  » Grand officier de l’Ordre national des héros Kabila Lumumba « .

 » For Ever « , pour dire nous ne t’oublierons jamais. Et bien, il n’est pas possible d’oublier, aussi facilement, quelqu’un qui, par ses propres efforts, s’est imposé au Congo, en Afrique et partout ailleurs, à travers sa musique. Quelqu’un qui, au-delà de la musique, est un véritable modèle pour la jeunesse congolaise.

Pionnier de la sape, Wemba a embarqué toute une génération dans la mode. Il a redonné l’espoir aux enfants de la rue dont quelques uns ont bénéficié de sa générosité, au point de se retrouver en Europe pour tenter de gagner leur vie.

Difficile d’oublier un leader autoproclamé Chef du village Molokai à Matonge, dans la commune de Kalamu où il a fait ses débuts dans la musique.

Difficile, d’effacer les traces d’une star qui a chanté avec Peter Gabriel, qui a fait l’Olympia, le Zénith, Bercy et bien d’autres salles mythiques. Difficile, enfin, de balayer d’un revers de la main la vie d’un artiste qui a choisi le podium pour rendre l’âme, devant ses fans, exactement comme il pensait quitter la terre des hommes, sur scène.

Par LM



Dans la même rubrique



Commentaires