Scoop:

RDC : Travaux préparatoires du Dialogue, les 5 jours ont couté combien au trésor public?

314 Vues

RDC : Travaux préparatoires du Dialogue, les 5 jours ont couté combien au trésor public?

Pour deux semaines, Zoom Eco a constaté que rien n’a été dit quant à la hauteur des charges couvertes par le trésor public congolais.

Les travaux préparatoires du dialogue national inclusif se sont déroulés du 23 au 27 août 2016 à Béatrice Hôtel à Kinshasa. Si le document final, mieux la feuille de route vulgarisée définit les objectifs et le cadre du dialogue qui débute ce 1er septembre à Kinshasa pour deux semaines, Zoom Eco a constaté que rien n’a été dit quant à la hauteur des charges couvertes par le trésor public congolais.


Partant du principe de la transparence, il est normal sinon impératif que les comptes – rendus d’activités de de ces assises soient publiés. Dès lors que ces activités engagent des dépenses publiques, il est important que les aspects financiers soient également rapportés au peuple par souci de redevabilité.

Face au silence observé sur le budget de ces assises de cinq jours, Zoom Eco a tenté d’apporter un peu d’éclairage sur quelques charges apparentes qui ont été couvertes aux frais du trésor public. Ainsi, trois indicateurs ont servis pour cette évaluation approximative, le temps que le facilitateur et son cabinet ne daigne prendre la bonne habitude de rendre compte et peut être mieux, le gouvernement lui même.

Mise à disposition de la salle, 22 500$
Il n’est un secret pour personne que c’est la grande salle de Béatrice Hôtel qui a abrité ces travaux durant cinq jours. Si elle n’a pas été mise à disposition à titre gratuit, ce qui serait fort anormal, alors des frais ont été engagés. Renseignements pris, il s’avère que toute personne désireuse de prendre en location la salle est appelée à payer le prix de 4 500$ par jour. Partant de cette base, la note payée aux frais de l’Etat serait de 22 500$.

Restauration, 16 500$
Les 50 participants (moyenne prise) travaillant à longueur des journées avaient droit à un repas et deux pauses café par jour. Ainsi, les prix affichés dans ce complexe hôtelier sont : 15$/personne pour une pause café et 55$/personne pour le buffet. Donc, si les deux pauses café coutaient 1 500 $ par jour et 7 500 $ les cinq jours, le buffet journalier aura coûté 2 750$ et 13 750$ pour l’ensemble de jours. Coût total : 16 500$.

Allocation participants, 71 250$
A en croire un membre du Comité préparatoire du dialogue national, les frais seraient fixés selon le standard des Nations Unies, soit 285$ par personne par jour. Par conséquent, si quotidiennement les 50 participants ont touché 14 250$, sur la durée des travaux le total donne 71 250$.

Il y a d’autres charges telles que la communication, les impressions de la documentation, l’achat des fournitures, la prise en charge des protocoles et du personnel d’appoint ainsi que du bureau du Facilitateur pour lesquelles nous n’avons aucune information.

Toutes tentatives d’obtenir des renseignements sur le budget global de ces travaux préparatoires auprès des services du Facilitateur Edem Kodjo se sont avérées vaines. Ceux – ci nous ont renvoyés à l’Union Africaine et au Gouvernement congolais.

Qu’à cela ne tienne, pour 110 250$ (apparents) et même dans l’hypothèse où le budget atteignait 200 000$, ces chiffres de ne devraient pas être cryptés ou sujets tabous dès lors que tout ce qui se fait dans le cadre du dialogue national est gravé du sceau « transparence ». Même dans les aspects financiers.

Zoom Eco



Dans la même rubrique



Commentaires